Votre cave à vin digne des meilleurs châteaux

Quel vin choisir avec les coquilles Saint-Jacques ?

Vin coquille saint jacques

Avec les coquilles Saint-Jacques, privilégiez les blancs secs

Les coquilles Saint-Jacques révèlent des saveurs subtiles en mêlant à la fois, une texture assez serrée et des notes de douceur. Les vins blancs secs s’accordent parfaitement avec la Saint-Jacques, car ils possèdent de l’intensité et des arômes fins. Ces vins, veloutés et à forte acidité, se marient idéalement avec les coquilles Saint-Jacques.

Qu'est-ce qu'un vin blanc sec ?

Un blanc sec est un vin qui contient très peu de sucre. C’est un vin dit « tranquille » qui ne forme pas de bulles à l’ouverture de la bouteille. Le sucre apparaitra en plus faible quantité si le vin est mature.

Plusieurs vins blancs secs existent et certains conviennent mieux que d’autres avec la Coquille Saint-Jacques. En fonction de vos goûts, vous pouvez vous orienter vers des cépages et des appellations différents.

Voici une sélection de vins blancs secs qui peuvent tout à fait convenir avec les Saint-Jacques :

  • Le Chablis (vignoble de Bourgogne) 

Le chablis est un vin très sec, acide et doté de finesse. Il est très frais et dit « minéral » (en bouche, l’acidité perçue donne l’impression qu’il est iodé).

  • Le Sancerre (vignoble de la Loire)

Vin du terroir, le Sancerre est un vin blanc légèrement corsé aux arômes floraux.

  • Le Riesling (vignoble de l’Alsace) 

Le riesling, accompagne très bien les fruits de mer et les poissons. Il doit sa légère acidité à la maturation tardive de son raisin.

  • L’Anjou blanc (vignoble de la Loire)

L’Anjou blanc présente un parfait équilibre entre alcool et acidité. Fraicheur et délicatesse assurées.

  • Le Croze Hermitage blanc (vignoble de la Vallée du Rhône) : 

Recherché pour sa fraicheur, le Croze Hermitage blanc révèle une vaste palette aromatique.

Pour accompagner les coquilles Saint-Jacques, servez le vin bien frais

Quel que soit le vin choisi pour accompagner les coquilles Saint-Jacques, il doit impérativement être servi frais. La température de service de ces vins est située entre 8 et 10°. Le vin blanc étant plus acide que le vin rouge, il est important de le boire frais, pour mettre en valeur ses arômes.

Si vous ne possédez pas de cave à vin ou si la vôtre n’est pas multi-température, il existe quelques astuces pour tempérer votre vin.

Si vous êtes probablement tentés de mettre votre bouteille au congélateur pour la refroidir rapidement, c’est une erreur à ne pas commettre. Vous risquez de la laisser trop longtemps et de réduire la qualité de votre vin. 
Bannissez également les glaçons qui dénaturent les arômes du vin. En revanche, vous pouvez utiliser des raisins blancs préalablement congelés pendant 2h, pour rafraîchir le vin dans les verres, tout en conservant sa qualité. 
La meilleure solution reste le réfrigérateur. Placez votre bouteille sur le premier étage, 1h avant de le servir. Pendant le repas, conservez la bouteille dans un sceau rempli de glace. 

Avec une sauce, optez pour un vin un peu plus corsé


Les coquilles Saint-Jacques sont souvent accompagnées d’une sauce (provençale, à la crème…). Si vous choisissez d’agrémenter votre plat, vous devez servir un vin plus corsé. Face à une texture plus crémeuse, le vin doit être plus gras pour exister au niveau de votre palais. Par exemple, le Sancerre (Loire) s’accorde très bien avec les Saint-Jacques en sauce.

Pour les grandes occasions, les coquilles Saint-Jacques s’accompagnent de vins effervescents

Pour les repas festifs, les vins effervescents comme le Crémant ou le Champagne s’accordent avec brio aux coquilles Saint-Jacques. Les bulles exhaussent la délicatesse de la Saint-Jacques. Veillez cependant à choisir des Champagne ou Crémant peu dosés. Plus le vin sera sucré, plus l’accord sera faussé.

Le lexique sur le vin, pour pouvoir bien le choisir !

Maintenant que vous savez ce qu’est un vin sec, il vous reste à en apprendre plus sur les cépages et les appellations.

Qu’est-ce que le cépage ?

Le cépage est la variété de vigne utilisée pour la réalisation du vin. Il donne le goût et la teneur au vin. Le cépage détermine aussi les arômes. On distingue le cépage blanc et le cépage noir. La première distinction entre les deux est la couleur des raisins (blancs ou noirs). Les autres critères de différenciation sont leurs composants aromatiques (floral, végétal, minéral…) ; leur taux d’acidité, l’épaisseur de la peau du raisin et sa taille.

Parmi les cépages blancs célèbres, vous pourrez déguster notamment de l’Aligoté (Bourgogne), le Chardonnay (cultivé partout), le Gewurztraminer (Alsace) ou encore le Viognier (Languedoc Roussillon et Vallée du Rhône) … 
Le Chablis, vin blanc sec conseillé ci-dessus pour accompagner vos coquilles Saint-Jacques, est issu du cépage Chardonnay qui lui donne des arômes de fleurs blanches, de l’acidité et de la fraicheur.

Du côté des cépages noirs, vous trouverez entre autres, le Cabernet Sauvignon (Bordeaux, Languedoc, Sud-Ouest, Charente et Val de Loire), le Grenache (Languedoc-Roussillon, Provence et Vallée du Rhône), le Meunier (Champagne, Touraine) ou encore le Pinot Noir (Alsace, Bourgogne, Champagne, Jura-Savoie, Languedoc Roussillon et Val de Loire).

Qu’est-ce qu’une appellation ?

L’appellation d’un vin est sa dénomination. Un vin se nomme selon des règles bien précises. On détermine l’appellation du vin en fonction de son cépage, de son lieu de fabrication, parfois même en fonction des vendanges des sols. Certaines appellations, comme les grands crus de la Vallée du Rhône, nécessitent que les vendanges soient réalisées manuellement.

Deux principaux types d’appellations existent : l’AOC (Appellation Origine Contrôlée) et l’AOP (Appellation Origine Protégée), toutes les deux soumises à des droits français et européens, qui garantissent la qualité des vins.

Quelques appellations à connaitre lorsque l’on débute : le Saint Emilion (Bordeaux), le Beaujolais nouveau (Beaujolais), le Chablis (Bourgogne), le Sancerre (Loire), l’Hermitage (Vallée du Rhône) …

Que sont les crus ?

Enfin, pour bien choisir un vin, il est important de connaitre les différents crus. Le cru représente le terrain où la vigne pousse. Il y a des parcelles plus réputées que d’autres en fonction du des vignes, de ses racines, de la lumière et de l’eau disponible… Trois mentions de crus sont comptées : « Grand cru », « Premier Cru » et « Cru Classé ». Ces crus sont produits en faible quantité. 

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir quel vin accompagnera vos coquilles Saint-Jacques. En choisissant un vin dans cette sélection et en vous appropriant le vocabulaire, vous n’aurez pas de mal à impressionner vos convives ! Vos coquilles Saint-Jacques seront bien accompagnées.