Votre cave à vin digne des meilleurs châteaux

L'aménagement d'une cave à vin enterrée

aménagement cave à vin enterrée

Vous avez la chance de posséder une cave enterrée ? Vous prévoyez d’en installer une dans votre maison ? Découvrez nos conseils pour aménager votre cave à vin de la meilleure manière qu’il soit ! Apprenez à bien constituer votre cave, à ranger vos bouteilles et à faire vieillir vos vins dans des conditions optimales !

Le meilleur type de cave pour les amateurs de vin

La cave enterrée est idéale pour le stockage et la conservation du vin. Ce type de cave présente toutes les caractéristiques nécessaires pour le vieillissement de vos bouteilles.

Des conditions de conservation optimales

La cave enterrée permet de conserver une température constante. La température doit être régulière peu importe la saison, entre 12 et 14 degrés. Ce modèle de cave empêche les variations de températures, qui endommagent le vin.

Elle offre également un taux d’hygrométrie parfaitement adapté à la conservation et au vieillissement du vin. L’hygrométrie est le taux d’humidité présent dans la cave. Il doit être compris entre 70 et 80%.

La cave à vin creusée est un endroit neutre en termes de lumière. L’espace dans lequel vous souhaitez conserver vos bouteilles doit être plongé dans l’obscurité. Une lumière trop importante peut être responsable d’un vieillissement prématuré du vin et peut détériorer ses arômes. La cave enterrée est un espace naturellement obscur, équipé d’un système d’éclairage tamisé qui ne projette pas de lumière directe sur les bouteilles.

Le concept Hélicave

Avec le concept de cave enterrée Hélicave, vous pouvez créer facilement une cave dans votre habitation. Sous le salon, la cuisine, le garage ou tout autre emplacement, la cave enterrée vous permet de bénéficier d’un nouvel espace de rangement.

Rondes ou ovales, les caves Hélicave permettent de stocker entre 800 et 3000 bouteilles. La température et l’hygrométrie de la cave harnois sont idéales pour la bonification du vin. Ventilées et parfaitement étanches, elles cochent toutes les cases pour conserver votre vin dans les meilleures conditions. Leur trappe d’ouverture en bois, vitrée ou carrelée peut être motorisée et disposer d’une serrure multi point.

Les caves enterrées Hélicave ne nécessitent pas de permis de construire et possèdent une garantie décennale. Quelques jours de travaux seulement suffisent pour l’installation.

Le rangement des bouteilles de vin

Posséder une cave de qualité vous offre la satisfaction de boire du vin qui s’est bonifié avec le temps et d’avoir toujours des bouteilles sous la main. Découvrez quelles bouteilles acheter pour constituer votre cave et comment les ranger pour les faire vieillir.

La constitution d’une cave

En France, on consomme majoritairement du vin rouge. Les rouges arrivent en tête dans le classement des vins les plus achetés dans l’Hexagone. En partant de ce constat, les professionnels du vin recommandent une base pour la constitution de la cave à vin :

  • 50% de vins rouges
  • 30% de vins blancs secs
  • 7% de vins rosés
  • 7% de vins effervescents
  • 6% de vins moelleux et liquoreux.

Evidemment, vous pouvez adapter ces quantités en fonction de ce que vous aimez. Pensez également à varier au niveau des régions viticoles et des cépages pour ne pas vous lasser et pour découvrir de nouvelles choses.

Trouvez un équilibre entre les vins à consommer jeunes (dans les 3 années à venir) et les vins de garde à faire vieillir plus de 5 ans. Si vous ne possédez que des vins avez que des vins de garde, vous risquez d’être frustrés de ne pas pouvoir les boire avant quelques années.  Il est conseillé d’acheter un petit peu des deux de manière régulière pour remplacer au fur et à mesure que vous buvez les bouteilles.

Etablissez un budget annuel pour alimenter votre cave et refaire votre stock, car vous allez devoir acheter constamment des bouteilles. Le budget va jouer un rôle important dans le choix des bouteilles, il va déterminer la gamme et la qualité qui vous correspond.  Achetez des bouteilles par deux ou trois pour pouvoir les goûter à différents moments et pour voir leur évolution dans le temps.

Sachez qu’il n’est pas forcément nécessaire d’acheter des bouteilles très onéreuses. L’astuce pour obtenir les bouteilles proposant le meilleur rapport qualité/prix est tout simplement de bien vous renseigner.

Avant d’acheter du vin, prenez le temps de consulter les avis sur des guides (hachette-vin.com, larvf.com …) pour découvrir les critiques et les « vins coups de cœur ». Les meilleures notations ne concernent pas uniquement sur les grands noms. 

Une autre recommandation pour l’achat de vos bouteilles : penser à les acheter le plus en amont possible. Privilégiez les grands crus dans des millésimes récents vous aidera à faire des économies. En effet, plus les vins sont vieillis, plus ils valent cher.

Il est donc plus intéressant d’acheter des vins et de les faire vieillir vous-même, plutôt que d’acheter des grands crus dans des vieux millésimes.  De plus, lorsque vous achetez un vieux millésime, en fonction de votre point de vente, vous ne pouvez pas toujours être certain des conditions de vieillissement.

Enfin, pensez à acheter quelques magnums, toujours agréables lorsque vous recevez du monde chez vous. Le vin en magnum vieillit mieux grâce à « l’effet grand contenant ». Plus la bouteille est grande, plus le vin conservera sa qualité et ses saveurs. Les vins de garde en magnum peuvent être gardés pendant au moins 10 ans.

Le vieillissement des vins

Pour faire vieillir vos vins comme de véritables professionnels, un certain nombre de règles d’or doivent être respectées. Si vous ne faites pas attention, vos bouteilles risquent de mal vieillir et de développer un défaut, qui va détériorer le goût du vin de manière irréversible.

Les bouteilles doivent toujours être couchées dans des casiers pour favoriser le contact entre le vin et le bouchon. La majorité des bouteilles possèdent un bouchon en liège qui, une fois desséché, peut laisser entrer de l’air et provoquer une oxygénation du vin. L’oxygénation du vin est la surexposition du vin à l’oxygène, qui détériore les arômes.

Pour réduire le risque de desséchement des bouchons, pensez également à vérifier le taux d’humidité dans votre cave avec un hygromètre. Une cave trop humide est beaucoup moins dangereuse qu’une cave qui ne l’est pas assez. Le seul risque, si l’hygrométrie est trop élevée, est la dégradation des étiquettes sur les bouteilles. 

Evitez de laisser vos bouteilles dans des cartons car à la longue, le vin peut absorber l’odeur du carton. Ce phénomène est dû à la perméabilité du bouchon en liège. Poreux, les bouchons peuvent transmettre les odeurs. Nous vous conseillons donc également de ne pas stocker votre vin à proximité de nourriture ou de produits chimiques.

L’organisation de la cave

Veillez à ce que votre cave soit toujours bien organisée. Si votre cave est mal rangée, vous risquez d’oublier des bouteilles et de les faire vieillir trop longtemps.

Pour le rangement de la cave, les professionnels recommandent de la séparer en deux parties. A l’entrée de la cave, stocker les vins jeunes à boire rapidement. Au fond de la cave, rangez vos vins de garde. Ensuite, vous pouvez trier vos bouteilles par couleur, par région ou par millésime en fonction de ce que vous trouvez le plus pratique.

Pour la gestion de votre stock, il existe des applications de gestion de cave comme Vivino ou Ploc. Ces applications vous permettent d’avoir une vue complète sur votre stock et de savoir où vous en êtes dans le vieillissement de vos bouteilles.